Un dernier jeu pour la route ??

Publié le par David Desfougeres

Les utilisateurs présents à nos UAT nous remontent tout un tas de Feedbacks plus ou moins complexes à analyser ou à implémenter.

Le Kanban utilisé dans le jeu précédent comporte une partie de validation (les données et informations présentent dans la carte permettent-elles à l'équipe Scrum d'être autonome pour traiter ultérieurement) d'analyse et de macro estimation (en "T-shirt Sizing" ..voir l'article lié).

Cependant, au délà de toutes les considérations d'ordre informatiques, j'ai besoin de savoir sur le niveau d'importance (même subjective) que porte les utilisateurs à leurs propres remontées.

En fin d'UAT, je leur propose donc de faire un dernier jeu : le tamis des feedbacks (une version adaptée du "buy a feature")

Un dernier jeu pour la route ??

Comment joue-t-on ?

Tout d'abord, tous les feedbacks sont présentés à l'assistance par le duo de testeurs qui les ont remonté.

Pendant ce temps, je distribue 3 post-it de couleur différente. Chaque Post a une "valeur facial" respectivement de 1, 2 et 3. Chaque utilisateur a donc un porte-feuille d'une valeur de 6.

Il n'y a pas d'unité spécifique, je laisse libre cours à l'imagination des participants pour trouver l'unité du moment (points, euros, brouzoufs), c'est toujours un moment léger.

A ce stade de la phase, toutes les fiches n'ont pas encore été estimées, donc « l'achat » ne se fait pas sur une valeur intrinsèque (poids, taille, complexité etc …) du feedback (certains sont tout remontés juste avant de ce vote) : c'est la vraie différence avec un buy a feature "classique".

La règle du jeu est ensuite simple, les utilisateurs achètent des feedbacks selon l'intérêt qu'ils y portent. On peut dépenser tout son porte-monnaie sur un feedback, s'allier avec d'autres pour affecter le maximum à une fiche etc ...

Nous faisons ensuite la somme les post-it affectés et le tri se fait naturellement : plus il y a de points (euros, brouzoufs) sur un feedback, plus il est prioritaire.

Par experience :

  • La liste de feedbacks se trouve (fortement) réduite : une faible part de feedbacks reçoivent des Post-it
  • L'équipe de dev peut s'engager assez facilement pour prendre en compte tout ou partie de la liste désormais filtrée
  • On peut donc communiquer sur les développements à venir

La phase d'UAT dure ensuite deux semaines permettant à l'équipe de finaliser les corrections.

Qu'est-ce apporte ce dernier jeu aux utilisateurs présents ?

  • Le partage de tous les feedbacks
  • La mise en place d'une priorisation et d'un tri selon l’intérêt (non : tout n'est pas à faire)
  • Une première notion de la valeur d'une demande
  • Une fin d'UAT très intensive de façon ludique et souvent animée

Publié dans scrum, utilisateur, REX, UAT

Commenter cet article