Le Sherpa (rétrospective) (complété de mon rex)

Publié le par David Desfougeres

Le Sherpa (rétrospective) (complété de mon rex)

Voici une idée de rétro qui m'est venue lors d'un lancement de projet : le sponsor voulait partager que l'objectif était ambitieux et a marqué l'allégorie par une photo d'un groupe de marcheur au départ pour l’Everest.

Dans l'idée du fameux "speedboat" ou de la mongolfière, l'objectif est de mettre en exergue les freins et les forces d'un projet, d'une idée, d'un sprint passé, d'une release passée ou à venir.

Le pitch :

Tout d'abord : Faites dessiner une montagne face à nous avec un camp de base en bas de paperboard, avec un sommet qui est l'objectif à gravir

Selon le contexte le camp de base est le départ du sprint passé ou le kickoff d'un projet

Le sommet est l'attendu d'une release, la vision d'un programme.

Laisser le temps nécessaire (15 minutes par exemple) aux participants pour réfléchir à ce vont être (ou ont été) les difficultés rencontrées et les atouts.

Le Sherpa (rétrospective) (complété de mon rex)

Puis faites partager par chaque participant à l'ensemble les écueils en les symbolisant sous forme de pierres, de sacs trop lourds, de pentes plus raides etc ..;

De même pour les atouts : bonnes chaussures, cordée efficace, matériel adéquate, temps clément.

Le partage peut se faire 1 personne- 1 idée puis en faisant tourner mais aussi chaque personne dessine tous ces post-it etc ..

L'objectif de se type de rétro est aussi que la réunion soit fun, constructive et laissant l'imaginaire travailler pour favoriser l’émergence de toutes les idées.

Faites des regroupements, faites trouver les actions d'amélioration continue et de bonnes pratiques à faire perdurer.

Le Sherpa (rétrospective) (complété de mon rex)

Feedback sur une rétro de sprint que j'ai animé : "Nous étions au camp de base en début de sprint, le sommet est la fin du sprint : des évènements, les outils ont fait que nous y sommes arrivés malgré des difficultés : comment vous symboliseriez ces évènements dans l'ascension de ce somment ? a vous de jouer"

Comme à l'accoutumée une partie des participants (PO) sont sur un site distant.

Le Sherpa (rétrospective) (complété de mon rex)

Pour réduire la distance, je propose toujours un jeu de webcam (sur le tableau pendant les dessins, sur le participant pendant l'énoncé du retour) et anime de façon à ce que la personne à distance demande explicitement à une personne de dessiné pour elle ou lui.

La phase de recueil a été très appréciée car ludique avec un format nouveau inattendu. La session s'est déroulée dans une très bonne ambiance, L'imagination des uns et des autres est toujours un prétexte à la blague de bon gout :) Attention cependant : en tant qu'animateur votre rôle est de faire conserver au groupe un état d'esprit bienveillant.

Une complexité a été ressenties sur le regroupement car les participants avaient du mal à retrouver ce qui avait été dit.

L'animation passe par une synthèse, regroupement et reformulation pour permettre la recherche d'action en amélioration.

Pour moi ce fut une excellente expérience car j'ai été ravi de pouvoir tester "grandeur nature : le "perfection game" a l'issue de la session à montrer un vif intérêt pour le refaire (bien sûr je n'ai pas dit que j'avais imaginer ce format :) )

Et vous ...voulez vous pratiquer et me dire ce que vous en penser?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Timothée Chevrier 22/06/2015 18:08

Atelier très ludique. Imager ce qu'on a vécu sur un sprint est très parlant.
J'avais donné quelques pistes de symboles (dt ceux que tu cites dans l'article) et les personnes ont très rapidement improvisé.
A travers le dessin choisi par chacun, on sent bien l'importance de l'événement, les différence d'interprétation selon les personnes, etc...
Ex : Certains dessinent un petit caillou pour un événement A, d'autres des crevasses pour l'événement B.
Ex 2 : L'un a démarré en dessinant un peu de pluie, le suivant a rajouter beaucoup beaucoup de pluie, puis une dernière personne a rajouté du vent dans tout ça : On a bien senti que ce sujet était important et avait touché beaucoup de personnes dans l'équipe.

Pour finir le dessin permet de passer un bon moment car nous sommes plus ou moins de bons dessinateurs et les talents sont rapidement jugés :) [en toute bienveillance bien sûr]

Donc a refaire. Prévoir un très grand tableau pour que chacun puisse dessiner là ou il le souhaite (notre espace était trop petit).
Je conseille plutôt d'aller dessiner 1remarque/1événement chacun en tournant plutôt que chaque personne dessine tout d'un coup pour que le co-dessin fonctionne davantage.

David Desfougeres 23/06/2015 18:23

Je l'ai joué aussi ce jour, c'était plaisant car l'imagination a fait son œuvre et le recueil a fait émerger beaucoup de points.
Un perfection game de 9 (une quizaine de participant, dont 2 à distance au téléphone, le dessin était partagé via une webcam qui retransmettait le tableau blanc).

J'ai aussi pris le parti d'une idée/participant en tournant jusqu'à épuisement.

Les participants ont trouvé difficile le regroupement des éléments remontés en vus de la recherche d'action d'amélioration car ils sont éparpillés sur le tableau : ce n'est donc pas naturel.

En parallèle, je ré-écrivais les remontées dans un ppt en ayant des codes couleurs (vert qui aide/rouge qui freine). Ceci a palié en partie la difficulté car j'ai pu rapidement proposer des groupes de sujets. Je proposerai un code couleur de post-it la prochaine fois pour rendre plus de lisiblité.

Beaucoup de fun en tout cas ... je partage que le tableau doit etre assez grand .. et la piètre prestation de nos dessinateurs ... j'ai envie de dire heureusement car çà a permis une ambiance complètement détendue et productive !!