Le Tribunal (Rétrospective)

Publié le par David Desfougeres

Voici un format de rétrospective que j'affectionne particulièrement en ce moment.

Je ne sais pas si le format a déjà été formalisé, mais l'idée m'est venue en cherchant une animation pour introduire un nouveau mode de fonctionnement d'une équipe, je suis retombé sur des articles sur le jeu "Tribunal des valeurs Agiles", çà m'a insipré.

Pour l'avoir jouer dans différents contextes : en préambule à une transformation d'équipe, en recherche d'axes d'améliorations projets, en fin d'itération, je trouve qu'elle s'adapte pas mal.

Je la nomme "Le tribunal de XXX" (remplacer XXX par le nom du projet, de l'équipe etc ... je préfère préciser pour les lecteurs tête en l'air. Ca fait un moment, qu'on ne s'est pas vu ...vous avez drôlement changé !).

N'ayant jamais été confronté à notre justice, il est fort probable que les termes utilisés ne soient pas les bons. Je ne pense pas que ce soit grave, l'idée est de sortir d'un cadre trop strict par un artifice cognitif.

Je la déroule en 3 étapes :

Première étape :  A charge !!!

Individuellement, chaque participant identifie clairement ce qui ne va pas. Interdiction de parler de ce qui va bien. L'idée c'est de se lâcher, se délester de tout le négatif.

C'est un a priori de travail. Certains (moi le premier) préfèrent aller vers un schéma plus orienté solution, mais mon constat tout personnel est que parfois (souvent ?) la communication n'a pas encore été salvatrice des peines. Donc "faut crever l'abcès" comme disait ma grand mère (en rappelant la "prime directive" de la rétrospective : la voici en français, encore merci Fabrice Aimetti : c'est ici)

On doit pouvoir faire différemment. Je vous laisse juge (sans mauvais jeu de mot).

Ensuite on partage de façon standard. En réunion co-localisée, j'aime faire bouger les participants vers un tableau, tour à tour pour poser les idées et les exprimer à tous.

Ecouter bien ce qui se dit, noter toutes les propositions de solution, les palliatifs aux problèmes, les "moi j'pense que comme ça... ben çà s'rait mieux" et les "Ca c'est d'la m... faut faire comme ci" (Ok pas très bienveillant cette remarque là)

Noircissez des post-it... on les ressortir plus tard.

2ieme phase : "Chers amis vous êtes désormais les avocats du projet, de votre équipe"

Même séquence que précédemment : recueil personnel puis par partage en groupe.

Puisque tout le négatif a été posé, on peut passer à autre chose, on insiste fortement sur ce qu'on peut capitaliser.

A partir de maintenant, on ne revient pas sur le négatif, le à améliorer. Si certains sont tentés :

1- Ca arrive tardivement donc il y a de fortes chances que çà ne soit pas un problème bloquant et encore moins le principal.

2-Faites le reformuler en mettant en valeur la ressource qui fera que ce problème peut être résolu (Notre équipe permet de traiter çà, Nos process permettent d'identifier ceci).

3e et dernière phase : la recherche d'axes d'amélioration (Les jurés).

A ce moment là je ressors les quelques idées qui émanent de la 1ere partie les fait débattre.

Est-ce que cet axe est vraiment attendu par tous. Peut-on le transformer en actions concrète.

Enfin, je demande aux participants de s'affecter les actions (datée, avec un objectif clair etc etc ...)

Simple et ludique, cette rétro peut se jouer avec des groupes plus ou moins importants

On peut découper en sous groupes si besoin (pour avoir des groupes de 7 ou 8 max) , j'anime la 3e étapes des "jurés" avec l'ensemble.

Je prépare avec des p'tits dessins (mais une pochette d'album de Metallica, que les connaisseurs auront identifiée en haut, peut faire l'affaire) et j'introduis la session de façon un peu éloquente, genre plaidoirie dramatique, debout, en faisant trop façon actor studio raté débutant ... mais çà c'est juste pour faire passer du fun (et m'amuser :))

... La parole est à  vous monsieur le président !

Commenter cet article